Important Informations COVID-19


Concernant le COVID-19 et suite aux mesures gouvernementales, les cabinets Talentskills ont pris les mesures nécessaires.

Vous êtes invité.e à postuler et vous inscrire en ligne.

Les cabinets vous accueillent sur rendez vous et dans le respect des protocoles sanitaires (gouvernementaux). Nous privilégions l'inscription en ligne mais sommes à votre écoute pour votre recherche d'emploi.

OK

Interview de Sarah Ouriel, cabinet TalentSkills Lyon

interview Sarah Ouriel

Interview de Sarah Ouriel, TalentSkills Lyon

 

sarah ouriel talentskills

 

 

Découvrez l'interview de Sarah Ouriel, Responsable du cabinet de recrutement TalentSkills Lyon.

 

TalentSkills : Bonjour Sarah, pouvez-vous vous présenter ? 

 

Bonjour, Sarah Ouriel, je suis la Responsable du cabinet de TalentSkills à Lyon. Je travaille pour TalentSkills depuis le mois de novembre 2020 et j’évolue dans le domaine du recrutement depuis 5 ans. 

 

J’ai dans un premier temps travaillé pour un cabinet de recrutement spécialisé en finance et comptabilité. J’ai ensuite évolué du poste de Consultante à Division manager en passant par Consultante Senior. 

 

A la suite de cette première expérience, j’ai pris la direction d’un cabinet de recrutement de cadres en région sud-est en février 2019. Après avoir lancé et développé ce cabinet j’ai eu l’opportunité de rejoindre le Groupe Partnaire, et précisémment le cabinet TalentSkills de Lyon.

 

 

TalentSkills : Pouvez-vous nous faire part de votre parcours de formation ?

 

J’ai entrepris de réaliser une Licence professionnelle commerce. A l’issue de cette 3ème année, je me suis dirigée vers l’IFAG, une école de commerce lyonnaise pour réaliser un Master 1 puis un Master 2 RH. Après l’obtention de mon diplôme, il était désormais temps de me lancer sur le marché du travail.

 

 

TalentSkills : Le cabinet de TalentSkills Lyon est composé de 2 personnes, qui sont-elles ?  

 

Je travaille au sein du cabinet avec Laura et Léa, deux alternantes. Laura effectue un Master 1 RH à l’IGS et Léa réalise un titre professionnel de consultant en recrutement à l’EKLYA. Toutes deux évoluent sur un poste de Consultante en recrutement.

 

Prochainement, nous allons intégrer un nouveau collaborateur à temps plein pour développer d’autres spécialisations sur la région Lyonnaise.

 

TalentSkills : Vous êtes Responsable du cabinet de TalentSkills Lyon, pouvez-vous nous donner plus de détails sur votre poste ? 

 

Mes missions s’articulent autour de 3 grands axes :

  • Management et pilotage ; 
  • Développement commercial ;
  • Recrutements.

Pour rentrer plus en détails sur l’aspect développement commercial, l’objectif ici va être d’augmenter la notoriété et la visibilité du cabinet à Lyon et aux alentours. Au quotidien, je m’occupe d’aller à la rencontre des futurs clients en physique ou par téléphone afin de leur présenter le cabinet. L'objectif est de créer un lien de fidélisation avec eux. La création de partenariats permet aussi de développer les activités du cabinet. Nous aidons nos clients à recruter sur des postes très techniques et à forte valeur ajoutée.

 

En ce qui concerne le dernier axe que représentent les recrutements, il va s’agir d’accompagner nos candidats, d’avoir une promesse candidat qualitative. Les candidats avec lesquels on travaille ont un réel potentiel professionnel. L’accompagnement que nous leur proposons ne se limite pas à recevoir leur CV et les garder dans un fichier. Aujourd’hui notre méthodologie est complexe et suffisamment poussée pour suivre le candidat tout au long de sa carrière. 

 

L’orientation du cabinet, qui est d’accompagner des profils middle management, nous permet de garder ce lien avec notre candidat tout au long de sa vie professionnelle. Parfois un candidat se transforme en client ou l’inverse. C’est ici que réside la richesse de notre métier. En effet la partie commerciale et la partie recrutement sont étroitement liées. Elles permettent sur le long terme de se créer un vrai réseau de contacts et d’opportunités.

 

En travaillant avec des clients et des candidats, cette création de lien et ce suivi sont indispensables dans l’exercice de notre métier. Sans lien il ne peut y avoir de confiance et de développement.

 

 

interview recrutement

 

 

TalentSkills : S’il fallait décrire votre métier par des qualités, quelles seraient-elle ? 

 

Selon moi ce qui est primordial dans mon métier c’est avant tout d’être passionné et d’aimer les relations humaines. Viennent ensuite le goût du challenge et le dépassement de soi.

 

Dans un marché concurrentiel comme le recrutement et encore plus dans les grandes villes, il ne faut pas avoir peur de l’échec, être conquérant. On ne réussit pas 100% de nos placements. L’idée est de se dire que dans notre travail, on a l’objectif d’aider nos clients, nos candidats. Je pense qu’à partir du moment où on les aide dans leur réflexion personnelle et professionnelle, on a déjà bien avancé. 

 

 

TalentSkills : Au sein du cabinet de TalentSkills Lyon, vous êtes amenés à recueillir les besoins en recrutement de différentes entreprises, sur quels secteurs d’activité évoluent-elles ? 

 

Aujourd’hui pour pouvoir apporter une réelle expertise à nos clients et candidats, il est nécessaire de ne pas être trop généraliste mais plutôt spécialisé sur quelques domaines.

 

Il faut savoir qu’un consultant dispose de 2 à 4 spécialisations. Plus nous disposons de consultants, plus il est possible d’élargir nos expertises. Le cabinet peut être généraliste mais on reste tout de même spécialisés par consultants.

 

Le cabinet TalentSkills Lyon est d’ailleurs spécialisé dans les domaines suivants :

  • Finance et comptabilité ;
  • Sales & marketing ;
  • Top management ;
  • Supply chain.

 

 

TalentSkills : Le métier de consultant recrutement n’est pas le même qu’il y a 10 ans (5 ans), à quels enjeux êtes-vous confrontés aujourd’hui et comment voyez-vous l’avenir de votre métier ? 

 

Le consultant en recrutement est un couteau suisse

 

Selon moi, un consultant recrutement est un couteau suisse. Il faut savoir que la partie numérique et digitale des recrutements s’est déjà bien développée ces dernières années. A ce jour, nous sommes donc à l’aise pour l’utiliser. Nous travaillons au quotidien avec des ATS, des jobboards, qui sont déjà des outils numériques. 

 

Aujourd’hui, l’enjeu auquel nous pourrions être confrontés et que nous avons vu lors du premier confinement, c’est que les recrutements se retrouvent gelés. En mars dernier, 80% de nos clients ont arrêté leurs recrutements. 

 

Aussi, nous avons dû nous adapter du fait que nos candidats ne pouvaient pas se déplacer pour réaliser les différents entretiens. Nous avons donc eu un rôle de conseil pour les clients qui étaient les moins à l’aise avec les entretiens visio et à distance.

 

Pendant cette période transitoire, et comme tout recrutement middle management qui prennent un certain temps à se mettre en place, il a tout de même fallu capter des candidats pendant la crise pour les déléguer une fois que la situation se sera améliorée.

 

L'enjeu est de garder ce lien avec nos clients et candidats

 

En expliquant et en rassurant nos clients pendant cette période, nous avons pu garder ce lien avec nos clients et continuer de les accompagner.

 

Il faut aussi bien garder en tête que sur 10 échecs de recrutements, 8 sont dus aux soft skills du candidat. Nous remarquons que de nombreuses applications et sites internet existent et fleurissent pour trouver de nouveaux collaborateurs toujours plus rapidement. Cependant, il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui la technique ne rentre plus seulement en jeu dans un recrutement.

 

En effet, notre travail consiste aujourd’hui à trouver pour nos clients des candidats avec une certaine personnalité, un savoir être, un état d’esprit qu’aucun algorithme ou logiciel ne pourra déceler si un candidat n’est pas sincère lors de ces réponses et tente de fausser les résultats d’un test de personnalité par exemple.