Important Informations COVID-19


Concernant le COVID-19 et suite aux mesures gouvernementales, les cabinets Talentskills ont pris les mesures nécessaires.

Vous êtes invité.e à postuler et vous inscrire en ligne.

Les cabinets vous accueillent sur rendez vous et dans le respect des protocoles sanitaires (gouvernementaux). Nous privilégions l'inscription en ligne mais sommes à votre écoute pour votre recherche d'emploi.

OK

Le servant leadership, un levier de management pour ses collaborateurs

Le servant leadership est une méthode de management qui permet à ses collaborateurs d’évoluer rapidement. Elle se trouve être un vrai levier de rentabilité pour les entreprises et une alternative concrète aux méthodes de management traditionnelles. Comment les managers ont-ils adapté leurs méthodes pour favoriser le bien-être des collaborateurs, leur épanouissement mais surtout leur loyauté ? C’est ce que nous allons étudier avec le servant leadership, un levier de management pour ses collaborateurs.

 

 

servant leadership levier management collaborateurs

 

 

L’histoire du servant leadership

 

L’arrivée du servant leadership dans le monde du travail

 

Le concept de servant leadership est apparu dans les années 70, durant une période d’évolution du marché du travail. À l’époque, les entreprises sont encore marquées par le taylorisme et son modèle d’optimisation du travail visant à accroître la productivité. C’est Robert K. Greenleaf, dirigeant du groupe AT&T, spécialiste en télécommunications, qui va populariser le terme de servant leadership.

 

Alors que la plupart des organisations fonctionnent pyramidalement de haut en bas, les employés étant au service des managers. Greenleaf va mettre en avant un fonctionnement totalement inversé. Ce sont maintenant les managers qui sont au service de leurs équipes.

 

 

" Prendre soin des personnes, les plus aptes et les moins aptes se servant mutuellement, est le rocher sur lequel est construite une bonne société. " – Robert K. Greenleaf

 

 

Le servant leadership au service du management des collaborateurs

 

Comme son nom l’indique (leadership par le service en anglais), le servant leadership permet au manager d’être au service de ses équipes. Il conserve tout de même son autorité, le servant leadership étant une organisation dite verticale. Le collaborateur est régi par son contrat de travail sous l’égide de son manager. Le système de management dominant a tendance à susciter de nombreuses interrogations quant à son utilité et son efficacité sur le marché du travail. Avec l’arrivée de la génération Z, les collaborateurs seront plus à même d’évoluer avec un manager bienveillant.

 

Le but du servant leadership est donc d’adapter les méthodes de management aux évolutions du marché du travail. Si c’était un modèle atypique, quasiment idyllique dans les années 70, il est beaucoup plus réel et concret de nos jours.

 

 

 

L’utilité et l’efficacité du servant leadership en termes de management

 

Le management par l’entraide des collaborateurs

 

C’est une forme de leadership qui semble être la plus efficace lorsque l’on parle de développer les relations au travail entre les « leaders » et les « suiveurs ». Le servant leadership va être mis en place par un leader qui va se focaliser sur le fait de répondre aux besoins des suiveurs. La culture de l’entraide se développe et permet aux employés de progresser et de s’épanouir. Ils vont s’entraider afin de créer une atmosphère globale de performance.

 

Cette culture de l’entraide a montré des corrélations avec la prise de décisions sur la gestion organisationnelle des entreprises. Ce style de leadership permet donc de gagner en parts de marché, en productivité et en retour sur investissements. Il y a un réel changement par rapport aux anciens styles de leadership autoritaires, ou en tout cas de leaderships nettement moins solidaires.

 

 

« Le leadership est un processus dans lequel chaque individu à une influence sur un groupe de personnes afin d’atteindre un but commun » - Peter G. Northouse, 2007

 

 

L’application du servant leadership au management des collaborateurs

 

L’enjeu pour le manager est donc total. Il se doit d’être un leader vis-à-vis de son statut. Instaurer ce servant leadership permet de monter ses équipes en compétences, de gagner en performance mais aussi de l’installer sur le long terme. Il y aura donc moins de turnover et plus de stabilité dans des collectifs valorisés. C’est à lui que revient la tâche de s’adapter à ce type de leadership. Il aura besoin de comprendre le changement que cela opère dans sa façon de voir les choses. Passer d’un management directif à un management d’entraide et de service.

 

Il devra appliquer plusieurs principes pour optimiser au mieux le servant leadership. Le manager ne doit pas hésiter à déléguer et laisser de l’autonomie à ses équipes. Laisser la prise de certaines décisions à ses collaborateurs. Sa priorité doit être le développement de chacun, toujours dans une démarche de progression des salariés. Le manager doit aussi être capable de sanctionner et contrôler. Le servant leadership n’est pas un abandon de son autorité mais une évolution de son management.

 

 

Des collaborateurs qui progressent via le servant leadership

 

Chaque collaborateur va se voir progresser sur le moyen voir le long terme. Il se rendra compte des effets de ce leadership que lorsqu’il aura été capable de faire une analyse de lui-même. S’il est capable de comprendre pourquoi et comment il a progressé grâce au servant leadership appliqué par son manager, alors il deviendra beaucoup plus autonome et performant.

 

La progression qu’il va effectuer va lui permettre d’entrevoir des perspectives d’évolution au sein de son entreprise. Le collaborateur sera enclin à s’épanouir au sein de son organisation car il y trouve un réel bénéfice à sa carrière et à sa propre personne. Il va bénéficier de l’acquisition de nouvelles Soft Skills et se sentir évoluer au fil du temps. Il va donc devenir beaucoup plus loyal envers cette entreprise qui le fait progresser grâce à un management de tous les instants.

 

 

servant leadership levier management collaborateurs

 

 

Le servant leadership au service de la loyauté

 

L’étude des spécialistes sur le servant leadership

 

Robert C. Liden, professeur en management à l’Université de l’Illinois, est l’un des experts mondiaux du servant leadership. Il a beaucoup travaillé sur l’application et l’impact du servant leadership dans le monde du travail.

 

Dans l’une de ses études, il a trouvé des corrélations entre le servant leadership et l’environnement de travail. Selon lui, mettre en place un fonctionnement de servant leadership permet de créer un environnement de travail positif. Cela augmentera le dévouement et la loyauté de chaque collaborateur envers son organisation.

 

Pour une entreprise, l’enjeu de la loyauté est grand. Cette loyauté des collaborateurs a un impact direct sur la loyauté des clients. C’est donc un réel enjeu de pérennité pour une organisation. Selon Liden, le servant leadership permet aux collaborateurs de s’épanouir, grandir et progresser comme vu précédemment. Ces aspects prouvent donc au collaborateur qu’il a tout intérêt à rester dans une entreprise puisqu’elle présente de nombreux intérêts pour sa carrière. Sans s’en rendre compte, il déclare sa loyauté à son entreprise.

 

 

Le servant leadership et la satisfaction des collaborateurs

 

Ce servant leadership décuple nettement la satisfaction des employés et donc la qualité de vie au travail. Selon Robert Hoppock, auteur de l’ouvrage « Job Satisfaction », la satisfaction d’un employé va refléter le bien-être physique et psychologique qu’il éprouve dans sa situation professionnelle. Un employé en phase avec son travail et son entreprise est un employé productif et bénéfique pour une organisation.

 

Ces collaborateurs satisfaits envisagent donc plus de travailler pour une entreprise, plutôt que pour eux-mêmes. Ils seront plus à même d’intégrer des groupes de travail. De voir le futur au sein de leur entreprise et donc ses perspectives d’évolution. Un collaborateur qui n’est pas satisfait ne sera pas impliqué dans la vie de son entreprise et n'envisage pas le futur de celle-ci. C’est donc plus compliqué de progresser et de pérenniser son organisation.

 

 

Le servant leadership : bilan et conclusion

 

Le servant leadership est donc arrivé petit à petit dans le monde du travail. Il a profondément modifié la façon dont les managers perçoivent leurs équipes. Ils sont passés d’une stature directive et supérieure à un management par le service, plus coopératif. Cet aspect a permis de détecter de nombreuses améliorations de la santé et du bien-être des collaborateurs mais aussi de leur loyauté envers leur entreprise. De réels leviers de performance, de productivité mais aussi de satisfaction clients pour les entreprises.